dimanche 6 mai 2012

Le Parc des Falaises

Devant cette magnifique journée ensoleillée,
le Balai a dit:
Allez! On s'fait la malle!

Comment lui résister?


Mon amie Katia m'avait parlé d'un endroit magique à connaître:
Le Parc des Falaises

Nous nous sommes donc envolées en direction de Prévost.

Nous sommes d'abord allées à la gare 
afin de s'informer s'il existait des cartes des sentiers.
Négatif.
Le monsieur qui nous a répondu était très...
comment dire... très prévenant disons.
"Si vous n'avez pas l'habitude de l'endroit, 
faite un bout dans le sentier et revenez sur vos pas.
Une autre fois, vous pourrez aller un peu plus loin, 
et encore un peu plus loin la fois suivante."

C'était un sage conseil...
que nous aurions pu suivre.

Nous avons d'abord emprunté la piste cyclable.


C'était vaste, vraiment agréable.

Un chardonneret nous a sifflé la bienvenue.


Merci petit oiseau!

Regarde!  Ce sont les falaises dont Katia m'a parlé!
C'est vraiment haut!


Pssst!  Psssst! 

- Tu as entendu?
- Qu'est-ce que c'est?
- Je crois que c'est le sous-bois qui nous appelle.  
- Tu veux qu'on aille voir? 
- Bien sûr!

Nous avons donc emprunté le petit sentier
qui venait de s'ouvrir sur notre droite.


Cette forêt était vraiment féerique.


Des tapis rouges de trilles se sont déroulés devant nous.


 Des blanc aussi.


Nous avons marché

 

grimpé,


et marché encore.


Le sentier qu'on avait emprunté
contournait la falaise. 


Partout il y avait des miracles de la nature à regarder.

Des petites pousses toutes vigoureuses 
nées directement sur roc,


un cercle de fée,


de jolies Érythrones d'Amérique aux pétales recourbés,


de toutes mignonnes Sanguinaires.


Vous savez pourquoi elles s'appellent ainsi?
Quand on brise les racines ou même les feuilles,
un latex semblable à du sang en sort.
Voyez!


L'Uvulaire grande-feuille nous a fait la révérence.


Est-ce que les Fées peuvent déplacer des montagnes?
On a remis un peu d'ordre dans ces cailloux 
qui traînent là depuis que la mer de Champlain
s'est retirée... après la dernière glaciation.


Le sentier s'est mis à monter.
On a monté, monté et monté encore.


- Regarde!  a dit la Fée du Lac en s'arrêtant soudainement.
- Où ça?
- Là! au milieu du sentier!  


- Tu veux la prendre? 
- Non, merci.
- La toucher?
- Non, merci.
- Elle est tranquille, elle est encore toute endormie.
- Je te crois sur parole.

-T'es belle, tu as des belles couleurs, lui disait la Fée du Lac
avec la même voix qu'elle utilise pour parler aux chatons
ou aux bébés.


Je ne l'ai pas pris, mais comme la Fée du Lac insistait,
j'y ai touché, du bout du doigt, durant une fraction de seconde,
comme lorsqu'on touche un rond brûlant.
- Voilà! c'est fait!


Elle l'a déposée dans les feuilles 
à côté du sentier.


La couleuvre m'a tiré la langue
avant de partir tout doucement, en ondulant.
C'étais pas pour me faire une grimace voyons,
c'est que les couleuvres sentent avec la langue.


Quelques pas plus tard, nous avons aperçu 
un cycliste qui venait dans notre direction.

Nous nous sommes placées sur le côté du sentier.

- Merci mesdames! a dit le gentleman à roulette en passant devant nous,
nous sommes une vingtaine.

Nous les avons regardé passer... contourne ceci, passe par dessus cela.  
Ils allaient vite et étaient d'une habileté époustouflante.
Le vélo de montagne est un sport que je ne saurais pratiquer.
À mon grand étonnement, il y avait beaucoup de cheveux blancs
dans la gang.


Nous nous sommes échangé une vingtaine 
de "Bonjour!", "Bonne journée!", "Bonne randonnée!".
Cette journée ensoleillée, qu'on attendait depuis si longtemps,
rendait vraiment les gens heureux.

 

- Je viens de réaliser quelque chose, dit soudainement la Fée du Lac.
Si je n'avais pas enlevé cette couleuvre... elle aurait été écrasée.

Elle avait raison.  La Fée du Lac venait sûrement de lui sauver la vie!

Nous avons poursuivi notre route.  


Je ne me passerais plus des bâtons de marche.
Ça facilite vraiment les montées.

Au loin, nous avons aperçu un arbre avec d'énormes champignons.
- On dirait des belvédères à fées, dit la Fée du Lac.


Je suis approchée pour mieux voir.



 En m'approchant encore un peu plus,
j'ai remarqué un fil électrique dans une fissure du tronc.
Étrange.  Que pouvait-il bien faire là?


J'ai doucement tiré sur le fil et une petite boîte est sortie du tronc.
De plus en plus étrange.

- Qu'est-ce que tu penses que c'est?
- Aucune idée.
- On l'ouvre?
- Bien sûr.


Je croyais y trouver un poème,
la Fée du Lac espérait que ce soit une carte au trésor.
Ce n'était ni l'un, ni l'autre.

À l'intérieur du contenant, il y avait un petit emballage de plastique
et ce carnet... je n'avais aucune idée de ce que c'était.


 J'ai tout remis en place.


En fouillant sur Internet, j'ai appris qu'il s'agissait d'un jeu d'aventure,
une chasse au trésor.  La Fée du Lac avait raison.
Pour en savoir plus, allez faire un tour ici:  Association Géocaching Québec

Nous avons continué notre route, tantôt en empruntant ce sentier,
tantôt en empruntant cet autre.

Et on montait, on montait.


On s'est bientôt retrouvées
sur le toît du monde...
de la région.




Nous ne nous sommes pas trop approché 
du bord de la falaise pour ne pas déranger
les faucons et les autres oiseaux de proie
qui y font leur nid.


Une autre surprise nous attendait tout en haut de la falaise.
Plein de talles de Saxyfrage de Virginie, 
une jolie fleur qu'on ne voit que rarement.


Nous étions au sommet,
il nous fallait maintenant redescendre.

Nous avons marché, marché et marché encore.
Nous n'étions pas vraiment vraiment perdues, 
mais je dois avouer qu'on ne savait plus du tout où on était.
On avait confiance qu'en restant dans le sentier
on arriverait bien quelque part... mais où?

Finalement oui, on était un peu perdues.


Un ange en running et en habit de jogging 
est soudainement apparu dernière nous.

-  Bonjour!  Si nous suivons ce sentier?  Va-t-on arriver à la gare?
- Oui, mais tournez à gauche quand vous arriverez au lac,
vous économiserez 20 minutes.
- Et cette gare, c'est bien celle de Prévost?

(Ça faisait tout de même plus de 5h qu'on marchait.)

Elle s'est éclaté de rire, a répondu qu'on n'en avait plus pour très long,
30 minutes tout au plus.  Elle est repartie en sautillant comme une gazelle
pour aussitôt disparaître dans le bois.




Nous sommes finalement arrivées à bon port.


Bon, on a pas été vraiment raisonnable,
on est allée au delà de nos forces,
mais c'était vraiment une magnifique randonnée...
qu'on recommencera, c'est certain!

Si vous avez aimé cette histoire, n'hésitez pas à la partager 
via facebook, twitter et cie!



24 commentaires:

  1. qu'elle belle promenade , merci pour ce beau récit , Petit Singe Vert serait ravi dans ces grands bois ! il revient de vacances et lui aussi a plein de belles photos à faire partager de ses escapades en pleine nature ! bonne journée Fée des Bois . PS : j'ai adoré ta remise en ordre des gros cailloux ! trop rigolo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Hutte des Bois! Je suis allée voir vos escapades avec Petit Singe Vert. Il est tellement mignon!

      Supprimer
  2. Le monsieur qui vous a conseillé de ne faire qu'un petit bout ne vous connaissait vraiment pas! ^^

    Belle randonnée. 5 heures c'est beaucoup! Mais pour une telle aventure, ça valait le coup. Bon dimanche à récupérer 8)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci VertGrenouille! Il a comme... piqué notre orgueil. 5h c'était avant d'avoir rencontré notre p'tit ange... il y avait encore 1h à faire. Disons que j'ignore où on est allé chercher l'énergie pour cette dernière heure. Ouf!

      Supprimer
  3. J'adore lire vos aventures. Et je partage bien sûr.
    Sylvie

    RépondreSupprimer
  4. je suis contente de ton expédition dans notre falaise laurentienne. j'ai fait cette escalade l'an dernier . c'est magique. j'aime aussi marcher dans la foret.
    a bientôt, on se croisera surement au sommet d'une falaise.
    turlou!!!!!!

    huguette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Huguette! Si on se croise au sommet d'une falaise, je suis facile à reconnaître... j'ai des ailes!

      Supprimer
  5. Quelle belle randonnée à travers ce paysage qui révèle petit à petit ses magnifiques secrets! J'aime beaucoup les fleurs printanières. Comme toi, j'admire les serpents mais je les laisse tranquillement vivre leur vie. Quoique là , la Fée du Lac a eu une excellente intuition !
    Je crois que je vais songer à utiliser un balai pour voyager, cela ouvre mieux les yeux!
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Lucie! La Fée du Lac aimerait que je prenne dans mes mains la prochaine couleuvre qu'on rencontrera. Elle veut faire des photos de ça. Le ferais-je ou pas? Je sais pas. :)

      Supprimer
  6. Une balade géniale, quel bonheur de vous suivre !

    RépondreSupprimer
  7. Une promenade qui m'a donné faim !... Aviez-vous seulement emporter quelque chose à grignoter ?...
    J'ai admiré de merveilleux paysages, des plantes extraordinaires... j'aurais bien aimé vous accompagner ma chère...
    Je te fais de gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci MartineAlison! Avec les fées, les arrêts sont fréquents... ici pour photographier cette fleur, ici pour regarder le paysage, ici pour grignoter un peu.

      Supprimer
  8. Bon soir, voila je vient de lire une jolie histoire de fée .Merci , j'ai aimer . Bonne semaine , bisous Solognot

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour la belle promenade. J'adore lire tes récits pleins de vie! Je partage aussi. Bonne semaine chère Fée des bois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Étoile! Bonne semaine à toi aussi!

      Supprimer
  10. Alors là je suis confuse... Je m'appelle Katia, je connais le parc des falaises car j'y fait du géocaching justement... Drôle de hasard ! Superbes photos en passant, j'adore le printemps qui se réveille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là je suis confuse aussi! Quel drôle de hasard! Avoir eu de quoi écrire sur moi, j'aurais ajouté un petit mot sur le papier dans la cache. Mes photos t'ont révélé des indices supplémentaires pour trouver cette cache? C'est toi qui l'avais mis là? C'était une belle découverte! Je me sentais comme une petite fille qui venait de découvrir un trésor.

      Supprimer
    2. Cette cache n'a pas été placée par moi. Mais ce parc contient environ 75 caches si je me souviens bien ! Des heures de plaisir :)

      Supprimer
  11. Une magnifique randonnée en votre compagnie et merci de la partager avec nous !

    RépondreSupprimer
  12. Merci merci merci
    tout plein de merci
    Des piles de merci
    des tas de merci
    Wow que c'est beau et majestueux!!!
    Moi qui rêve de me perdre ( et la j'avoue que ça serait si facile ...lol) dans une étendue si vaste et si riche de beautés immaculées.
    Bon mise a jour ou avertissement, pour la couleuvre on repassera, rien a faire j'y arrive tout simplement pas....
    Oui elle est très jolie
    .... :0........
    Mais mon hurlement strident la ferait mourir du coup...
    Faut vraiment que je me rende dans ton coin c,est trop beau.....
    Ahhh que c'est beau...
    Bon la je me répète faudrait que j'avance dans ma journée...

    pssst: c'est comment dire.... incroyable.

    RépondreSupprimer
  13. De tout beauté!!!!!

    RépondreSupprimer