mercredi 10 octobre 2012

Partie cueillir le souper


- Je t’invite à souper ! m'annonce la Fée du Lac. 

Je remarquai une étrange lueur dans son regard.

- Y’a une occasion spéciale ?
- Je suis allée  cueillir des champignons et je veux expérimenter une recette!
- Ah?  J’ignorais que tu faisais la cueillette de champignons?
- Oui! J’ai commencé aujourd’hui ! me dit-elle quasiment en sautillant de joie.

Je vous laisse imaginer la tête que j'avais à ce moment, mais je ne voulais réfréner un tel élan d’enthousiasme, j’ai donc accepté.

- Et tu connais le nom des champignons que nous allons manger ? lui demandais-je tout de même un peu inquiète.
- Le Coprin Chevelu! m’annonce-t-elle fièrement.
- Drôle de nom. Tu le connais?  Il est bon ?
- Paraît.  Raymond McNeil, dans  Champignons communs du Québec et de l’est du Canada   lui octroie trois fourchettes.  De plus, Matthieu Sicard et Yves Lamoureux, ont écrit dans  Connaître, cueillir et cuisiner les champignons sauvages du Québec  que le Coprin chevelu est si bien caractérisé qu’il ne peut être confondu avec d’autres espèces.


Deux excellents guides.

- Eh bien!  Je vois que tu as fait tes devoirs.  J’ai hâte d’y goûter.

Cette histoire s’est passée la semaine dernière.  La Fée du Lac a fait sauter les champignons au beurre avec un peu d’échalotes grises.  C’était délicieux!  Tellement bon que deux jours plus tard, nous retournions à la cueillette.  




Cette fois, les champignons sautés à la poêle avaient été déposés sur des pâtes auxquelles nous avons ajouté des pétales de parmesan.  Un bonheur pour les papilles!


Hier, nous y sommes de nouveau retournées.  Eh! Oui!  C’est juste trop bon.  Faut profiter de l’abondance qui passe! Cette fois, après avoir fait rôtir les champignons, la Fée du Lac a ajouté de la crème, des queues d’oignons égyptiens et du poivre concassé et elle a nappé des pâtes fraîches de cette sauce.   Un orgasme pour les papilles!




Je n'ai malheureusement pas de photo du résultat final des plats parce que...
ça sentait trop bon, c'était trop beau et c'était trop savoureux.
J'ai simplement dégusté.

Alors que la cueillette de champignons est très populaire pour d’autres cultures, au Québec, cette activité  est relativement récente.  On nous a tellement répété que c’était dangereux, que cette information est restée longtemps bien gravée et persiste encore dans notre inconscient.  

Je me souviens de la dame Polonaise qui m’avait initiée aux champignons il y a deux ans et qui m’avait dit l’air fâché :  Vous gaspiller nourriture du bon Dieu!  Nourriture gratuit!  Pourquoi vous pas cueillir?  Pour lire ou relire l’histoire de cette rencontre, simplement cliquer ici.  

Les Coprins chevelus s'identifient, se cueillent et se nettoient facilement.  On peut les manger crus ou sautés à la poêle, on peut en faire des sauces, des veloutés.  C'est vraiment une belle découverte!




J'y retourne demain!

Merci de partager !


28 commentaires:

  1. Bravo, moi je n'ose toujours pas et il y en a plein ma cour, mais je ne m'y résigne pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut souvent avoir été initiée et commercer par les valeurs sûres. :)

      Supprimer
  2. Je ne fais que ça en ce moment !!! La cueillette des champignons. Cette année en plus ils prolifèrent partout.
    Nous avons une très belle poussée il y a 3 semaines de cèpes.
    A présent, beaucoup de girolle, de chanterelles grises, des pieds de mouton ou langue de veau, charbonniers... Un véritable régale, des yeux et des papilles bien sûr!...
    Lorsque je pars à la cueillette je sais où ils sont! je le sens!!!...
    Je suis née là-dedans!
    Une superbe publication... Je t'invite chez moi aussi!
    Gros bisous ma chère fée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu cueilles une impressionnante variété ! Je ne m'y connais pas du tout... les seules girolles que je connaisse sont ceux dans la chanson de Céline Dion. Ça doit être bien délicieux tout ça!

      Supprimer
  3. Tu me donne le goût toi là!!! Il se pourrait bien que la louve devienne végé pour un soir! lol. merci du partage, c'est vraiment inspirant

    RépondreSupprimer
  4. Je n'y connais rien (alors que je les adore) et je n'ose pas m'aventurer à en cueillir et pourtant je connais un endroit en Arcadie où les cèpes sont légion. En revanche pour les photos de recettes je fais comme toi, quand c'est bien réussi, j oublie de les prendre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta compréhension ! lol Certains cueillent, certains dégustent. Bonne journée!

      Supprimer
  5. Merci pour la leçon. Tu transmets le savoir de la dame polonaise, c'est sympa. :)
    Et tu me donnes envie d'aller cueillir aussi.

    RépondreSupprimer
  6. J'ai fais le même chose et l'odeur d'échalote et de champignon embaumait toute le maison ... à suivre .
    Merci pour tout , recette et balade .
    Bises de Louise

    RépondreSupprimer
  7. Et dire qu'il en pousse sur mon terrain et que je les enlève en nettoyant mes plates-bandes! Mais je n'ose pas en manger, moi aussi je garde en tête qu'il faut connaitre à fond les champignons avant de s'aventurer à les déguster parce que certains ne doivent pas être cueillis ni mangés. Il me faudrait être sûre à 100% ah! 8)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison. Certains champignons, pour être identifiés doivent être observés de tous bords tous côtés. Je ne m'aventurerais pas à les cueillir. Par contre les coprins chevelus... sliup! Je suis en amour! lol

      Supprimer
  8. Ca fait envie !!!
    Bizzz Laure
    http://ptitesphotosdelolo.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour cette dégustation imaginaire.
    johanne

    RépondreSupprimer
  10. Mon chum me dit qu'il y en a beaucoup sur le terrain..mais je ne sais pas si j'oserais en cueuillir car je ne connais pas ca pourtant j'adore manger des champignons..mais acheté au magasin...Bravo les fées....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as des Coprins chevelus sur ton terrain, fais nous signe, on ira te confirmer que c'est bien ça moyennant... une partie de la récolte. lol

      Supprimer
  11. ça à l'air trop bon ! on peut venir ce soir avec Hutte des bois on adore les champignons ? Fée des bois si tu as un petit moment je t'invite à venir voir le beau weekend que j'ai passé je suis certain que tu vas adorer ! à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes les bienvenus, mais faudra que j'aille faire d'autres cueillette car... j'ai tout mangé.

      Prépare le thé, j'arrive pour que tu me racontes ce beau week-end!

      Supprimer
  12. Pour nous ce soir, ce sera omelette aux coulemelles (lépiotes élevées)...
    Quant aux coprins chevelus en salade (crus donc), c'est plutôt laxatif !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ? Merci pour cette précieuse information! :)

      Supprimer
  13. je ne connais pas bien les champignons deja mais alors ceux la pas du tout,en tout cas ils sont comestibles vu que vous y etes retournees une semaine apres ;o)

    bonne soiree !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cet éclat de rire Audrey! Oui, nous sommes bel et bien vivantes!

      Supprimer
  14. J'ai l'eau à la bouche en voyant des champignons.Je marche beaucoup dans le bois et j'en vois énormément.Je me demande toujours s'ils sont comestibles car je suis très ignorante sur le sujet.Je crois que je manque d'information et d'audace. Merci pour ce beau billet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant, il n'y a que les Coprins chevelus qu'on cueille, les autres champignons, je me contente de les prendre en photo et je m'amuse à tenter de les identifier, sans plus, pour l'instant.

      Supprimer