jeudi 16 février 2012

Sur le bord de la route

Je me rendais tranquillement au travail très tôt ce matin 
quand un mouvement dans le boisé le long de la route a attiré mon attention.

C'était une dinde!


Vite, j'ai immobilisé mon auto, baissé ma vitre. 
Elle s'est approchée.  
Elle me regardait, en s'étirant le cou, comme si elle essayait de voir dans l'auto. 
Les belles photos que j'allais faire!  
Rapidement, j'ai pris mon appareil et... 
ça lui a fait peur.


J'avais beau lui dire de revenir, la supplier, rien à faire.

J'ai essayé de la "caller";  j'ai glouglouté, bloublouté, dloudlouté... en vain.

Dinde-dinde-dinde-dinde dinde
que je lui disais d'une voix aigüe pour qu'elle revienne.
Pourquoi la voix aigue?
Je sais pas...
c'est la voix qui vient naturellement quand j'appelle les animaux.

P'tite dinnnnnde!!! p'tite dinnnnnde!!! 


C'est à ce moment qu'elle s'est enfuit  pour disparaître dans les bois.

21 commentaires:

  1. Tu aurais dû chanter la chanson de Hi-Ha Tremblay ! :-)))

    RépondreSupprimer
  2. "Il avait l'dédain des dons
    c'était un dindon digne,
    il avait l'dédain des dons
    c'était un digne dindon!"...

    souvenir d'une comptine d'école maternelle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La jolie comptine et un bon exercice de diction!

      Supprimer
  3. C'est des moments de bonheur ! chez moi hier c'était Mme la Tourterelle qui m'a fait son show sur la fenêtre de ma petite cuisine j'ai pu la photographier et facilement elle était intriguée! que de neige encore dans votre beau pays ici tant de neige est une catastrophe nationale on ne parle que de cela et on n'oublie les vrais problèmes du pays ! mais aujourd'hui tout est rentré dans l'ordre bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'appelle des moments magiques!

      Supprimer
  4. Des p'tits bonheurs qui passent
    Des p'tits bonheurs qui courent
    Pas le temps qu' on s' en lasse
    Reviendront-ils un jour ?

    RépondreSupprimer
  5. Fée mais c'est un dindon sauvage dis donc tu es chanceuse on en voyait de moins en moins mais dis moi as tu entendu son cri?
    C'est quelque chose on est loin du glou glou auquel on se serait attendu, quand on ne sait pas que ca provient de cet oiseau ca fait froid dans le dos!
    Et méfie toi ca un sale caractère ( crois moi)
    lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le dindon sauvage qu'on trouvait en grand nombre avant était menacé d'extinction, c'est pourquoi il y a eu interdiction de chasse durant longtemps. La population recommence à croître.

      Je n'ai jamais entendu son cri... je prêterai l'oreille!
      Bonne journée Miss Lulu!

      Supprimer
  6. Eh la Fée, faudrait graisser, huiler, bidouiller ta baguette magique... la dinde n'a pas grand'chose de féerique, même dans un bois.
    Ah ah.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison, elle n'en fait qu'à sa tête ces jours-ci. Je ne sais jamais ce qui va apparaître devant moi. :)

      Supprimer
  7. Pas facile, mais elle ne devait pas être seule juste un peu éloignée du groupe, par contre les autres étaient bien cachés :) j'ai eu cette chance lors de mon voyage en Californie j'en ai compté 15 de visible. Bravo belle capture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu en as vu 15? Ça devait être impressionnant!
      Elle était seule sur le bord de la route, mais en effet elle avait des comparses plus loin dans le bois. Ça se tient en gang ces bêtes là.

      Supprimer
  8. Je me demande si cette dinde était un "déserteur" de Noël ou si elle arrivait de chez son psy. où on la traite depuis qu'elle sait que depuis son jeune âge elle est toujours vu comme le "dindon de la farce"....hum........

    RépondreSupprimer
  9. Hihihi!Si on me traitait de petite dinde...je m'enfuirais aussi dans les bois!
    Bonne fin de semaine!

    RépondreSupprimer
  10. Mais tu as quand même réussi à lui voler quelques images ! Il y a beaucoup beaucoup d'animaux près de chez toi ! Plein de bisous ma chère fée et une pensée très amicale à Fée du lac.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet il y a beaucoup d'animaux, beaucoup plus que ceux qu'on peut apercevoir. Je considère que c'est un signe d'une forêt en santé et je suis toujours très heureuse de faire de belles rencontres. Je transmets ta pensée amicale à Fée du Lac.
      Merci chère Pétales, passe une magnifique journée!

      Supprimer
  11. J'habite en région(haute Laurentides) et j'ai aussi vu deux dindons sauvages à l'été.Une amie en avait un dans son jardin tous les matins hihi! Mon fils qui travaille dans un parc en voient aussi très tôt le matin. Quand j'ai vu ces photos que tu as prises je me disais, ah la petite une chance que Noêl est passée. merci pour ce belles photos j,apprécie.bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer