mercredi 15 février 2012

La Moniale est sortie du cadre (toile 4)

Cette toile est la quatrième de la série.

D'une toile à une autre, je m'amuse et j'apprends. J'apprends surtout que je connais très peu de choses.  

Après la première toile, celle de la Fée Nature, j'ai réalisé que je n'avais jamais vraiment observé les yeux.  Le regard oui, mais pas les yeux.  J'ai donc commencé à regarder autrement.  J'observe maintenant les yeux des gens dans les magazines, à la télévision, même ceux de mes amis-amies.  J'essais de percevoir le petit détail qui fait la différence entre les différentes expressions.



À la deuxième toile, la Sauvageonne, j'ai appris quelques notions sur les proportions à respecter pour placer les yeux, le nez, la bouche, ...   L'Être humain étant complexe, ces proportions ne sont qu'une  base, personne n'est totalement symétrique, et le moindre petit changement apporte une différence significative.  C'est ce qui fait que chacun est unique.  Il y a encore là tout un monde à explorer.


À la troisième toile, l'Impératrice, j'ai appris qu'utiliser un crayon inadéquat pour tracer ces lignes, laisse des traces que la peinture a de la difficulté à couvrir.  J'ai aussi dessiné la première bouche;  pour les deux toiles précédentes, j'avais simplement mis beaucoup de rouge à lèvre et j'avais embrassé la toile en priant pour que ça marche.

Cette quatrième toile, la Moniale, était aussi pleine d'apprentissages.  J'ai collé un peu moins de choses et j'ai commencé à explorer les textures et les ombres.  J'ai tout de même réutilisé  le chemin de table et le petit bout de rideau de taffetas que j'avais utilisé hier pour l'Impératrice.   Pas de gaspillage.   Vous pouvez les repérer?




Il existe un genre de fil conducteur reliant ces différentes toiles. 
Outre le fait de m'amuser et d'apprendre... j'ai une petite idée derrière la tête.   
C'est une histoire à suivre.  

20 commentaires:

  1. Je trouve tes toiles de plus en plus magnifiques et je trouve aussi que tu apprends très vite, bravo , j'aime de plus en plus !

    RépondreSupprimer
  2. Très intéressant de lire le cheminement de ton apprentissage! Apprendre dans tous les domaines est toujours passionant. On en apprend surtout à mieux comprendre..les autres!
    Merci de ce partage de tes exprériences( et de tes belles réalisations)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Lucie! J'aime apprendre... et partager.

      Supprimer
  3. J'adore que tu nous permettes d'en apprendre davantage sur ta démarche artistique et j'aime beaucoup le mélange entre les médiums. J'ai hâte de voir la suite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le suite ? Sur la toile que je mettrai ici demain, j'ai fait des "techniques mixtes" euh... comment dire. Différentes? lol
      Merci Ellora pour les petits mots que tu sèmes chez moi.

      Supprimer
  4. Ce chemin de l'école et de l’apprentissage, je l'ai parcouru il y a plus de 50 ans aux Beaux Arts de Rennes et puis j'ai dé-appris pour trouver ma voie et laisser place à ma personnalité. Je trouve que tu as une belle personnalité qui ne demande pas trop de cadre, m^me si apprendre reste important.. Ce que tu fais est déjà très beau.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh! C'est tellement touchant ce commentaire! Merci beaucoup Roger.

      Supprimer
  5. Ce jaillissement de créativité est beau et très intéressant à suivre, merci de partager avec nous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Isabelle! J'aime beaucoup partager ces drôles d'aventures "peintesques" et venir lire vos précieux commentaires.

      Supprimer
  6. Tu as une capacité d'apprentissage hors de l'ordinaire, mais il ne faut pas oublier.. Tu es une fée et ca se voit !
    L,expression du regard, oui ce regard noyé d'émotion... Il me fascine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Miss Lulu! Ça me touche beaucoup!

      Supprimer
  7. Ca avance vite ! Je suis dans les portraits moi aussi, et je peine ... Le cou est trop fin - je viens d'apprendre que pour une fée, le cou part à la verticale du coin extérieur de l'oeil ... Mais le but n'est pas de peindre la réalité, non ? Les yeux sont en effet de plus en plus humains!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Gine! Dès que j'ai lu ton message, j'ai couru vers mon miroir. Effectivement, le cou de ces dames est bien fin. lol

      Merci beaucoup! Je viens d'apprendre quelque chose de nouveau!

      Supprimer
  8. Je suis fasciné et envoûté par tes toiles et le talent qui en ressort. Ce regard triste et mélancolique me chicotte......vient-il de ton reflet dans le miroir ou des gens qui t'entoure, on dit que le regard est le miroir de l'âme, serait-ce le miroir de l'âme d'une fée?????? Que de questions et d'interrogations........
    DauphineXXX

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Dauphine. Ce regard est celui de la Moniale, pour certains, elle a un regard triste, pour d'autres, c'est de l'abnégation, pour quelqu'un d'autre encore c'est de la compassion. En fait, ces toiles servent de déclencheur.

      Supprimer
  9. elle louche un peu de l'oeil droit mais c pas grave j'aime

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci anonyme. J'ai un peu de difficulté avec la symétrie en effet. Ça leur donne un style! lol

      Supprimer
  10. Oh elle est triste la Moniale... J'aime beaucoup, on y trouve de plus en plus d'émotions... Me réjouis de découvrir le projet fini caché là derrière... :-)

    RépondreSupprimer
  11. Qu'elles louchent, qu'elles grimacent, qu'elles baillent, qu'elles se modifien insensiblement mais inexorablement,sans liftings et sans bottox! Vas-y!Aie le culot de leur donner les marques du temps et de la vie!

    RépondreSupprimer