jeudi 30 août 2012

En allant chez le boulanger, j'ai croisé...

un âne broutant tranquillement 
au pied d'un cèdre géant.


Qui va là ? a-t-il braie en me voyant arriver.


Puis il s'est approché tout doucement...


et m'a fait du charme 

(cliquez sur la photo, vous verrez que je dis vrai)

avant de repartir faire son travail


de gardien de chèvres.



La petite brune, contrairement aux autres
avait des oreilles minuscules.
Je ne sais si c'est un accident, une malformation 
ou tout simplement ce type de chèvre qui est ainsi.


Elle semblait grandement apprécier 
l'écorce de ce vieil arbre.



En revenant de chez le boulanger j'ai croisé...

Un écureuil noir qui mangeait une pomme,


un pic qui picorait des insectes,
(J'ai l'habitude de les voir sur les arbres,
rarement au sol)


et deux punaises qui se faisait la cour
sur les cosses des pois de senteur.


Vous avez vu leurs armures ?
Je les trouve fascinantes!


Si un matin une Fée vous dit:  Je sors acheter du pain et je reviens,
ne préparez pas le café tout de suite, ça risque d'être long.

Bonne journée!


9 commentaires:

  1. Ah, oui, ton pain a eu le temps de refroidir, mais si tu passes par de si jolis endroits pour aller chercher ton pain, ce serait dommage de ne pas en profiter.

    RépondreSupprimer
  2. Moi quand je vais chez le boulanger, je croise des tas de voitures, quelques piétons, et avec un peu de chance un cycliste, et une crotte de chien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! ben là! Faut changer de boulanger chère dame!

      Supprimer
  3. Le chemin du boulanger est semé de belles embûches... Je suis une fan des punaises dont j'aime même le goût sur les framboises, au grand ébahissement de tous! Comment ne pas aimer les punaises si l'on aime la coriandre? Celles qui tu as rencontrées sont bien belles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh! Punaise! comme dirait mon amie de Perpignan. Je comprends l'ébahissement de tous, tu devrais voir la tête que j'ai fait en lisant ton message. Il y a un lien entre la coriandre et les punaises ? Tu m'inquiètes un peu là. Un copain avait croqué par mégarde dans une punaise cachée au milieu d'une framboise et j'te jure qu'il avait tout recraché avec une vigueur que je n'aurais jamais pu soupçonner.

      À bientôt!

      Supprimer
  4. merci pour ce partage de photos ,qui nous rappelle combien la nature est belle et riche , et doit nous faire réfléchir sur nos comportements ,afin de
    revenir vers une saine réalité , la vie ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup. Ton message me confirme que je reste fidèle à la mission de ce blog soit de partager de petites histoires pour apprendre, pour rire ou pour réfléchir.
      Passe une très agréable journée!

      Supprimer
  5. Ton pic est un Pic flamboyant et ce n'est pas rare de le voir au sol celui-là ;)

    RépondreSupprimer