dimanche 25 mars 2012

La forêt hantée

Je visite souvent des forêts enchantées, mais celle-ci différait des autres.  Pourquoi?  Je ne saurais dire.

C'est un "hasard" qui nous a conduit, la Fée du Lac et moi aux abords de cette gigantesque forêt de grands Pins Sylvestres.  Nous avons décidé de nous y aventurer.

Elles vont vraiment y aller? semblent se demander ces oies.


C'était une étrange forêt composée de conifères tellement hauts
qu'on aurait dit qu'ils touchaient le ciel.


Certains avaient même dû se contorsionner 
afin d'avoir leur petite part de soleil.


Je n'irais pas jusqu'à dire que la forêt était hostile,
mais elle ne me semblait pas très invitante.



Tout dans cette forêt était étrange.


C'était le silence total hormi une corneille qui criait l'alarme avec insistance
en se rappprochant  de plus en plus de nous.
Je me sentais observée, j'avais la trouille qu'un animal surgisse.

Ou bien c'était ma peur qui me faisait voir toutes sortes de personnages, même de grosses bêtes menaçantes dans les vieux arbres morts, ou bien c'était les arbres qui prenaient volontairement ces formes pour donner la frousse à ceux et celles qui s'aventuraient trop loin.



D'étranges constructions donnaient l'impression de pièges.


 

Même l'écorce des arbres avait des particularités uniques.
Elle est formée de minces couches superposées.



Elle se décline en teintes rose, saumon, lilas.


Un arbre de Fée.


Des petits bouts de l'écorce se détachaient, comme une mue
et laissaient au sol de jolis papiers colorés.




Voilà!  C'était une courte visite de la forêt hantée.
J'espère que vous avez aimé.
Allons-nous y retourner?
Peut-être...



29 commentaires:

  1. j'ai peur !!! non désolée je ressors je vais m'assoir avec les oies , elles ont l'air sages !! bon dimanche !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cet éclat de rire Hutte des Bois!

      Supprimer
  2. J'ai eu ce même effet un jour quand j'ai visité une forêt plantée par l'homme, tous des arbres de la même espèce, tous enlignés comme des poteaux. J'avais la trouille, je ne sais pas pourquoi.

    Je me sens nettement mieux dans une forêt naturelle où s'entremêle les espèces.

    Et ta forêt me fait penser à une plantation. Peut-être que je me trompe mais elle me donne les mêmes frissons inexpliquables. Brrr...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une piste très intéressante. C'était ma première visite dans une plantation et c'était aussi la première fois que je me sentais de la sorte. Merci VertGrenouille!

      Supprimer
  3. En tout cas hantée ou pas elle avait l'air sympa ^^

    RépondreSupprimer
  4. Vos photos sont tellement belles et vivantes que parfois elles me coupent le souffle.

    Merci pour tout cet enchantement !

    Marjo

    RépondreSupprimer
  5. Effectivement si nous prenons le temps d'observer, la forêt nous offre à chaque fois un épisode différent d'émotions... Je suis toujours en admiration devant tous ces éléments naturels...
    Ma chère Fée des Bois tu aras réussi aujourd'hui encore à me faire vibrer en lisant ta publication. Je te fais de gros bisous.

    RépondreSupprimer
  6. Oui j'ai beaucoup aimé et j'espère que tu nous y remmèneras, les oies sont superbes !

    RépondreSupprimer
  7. Une vrai belle visite que tu nous offre là, mais je n'ai jamais vue ces écorces de toute couleurs, bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était une première pour moi aussi! Merci Suzanne!

      Supprimer
  8. Tiens, on dirait la pinède de Lachute, une forêt que j'aime bien ! J'y ai aussi pris des photos d'enchevêtrements bizarres... C'est vraiment le paradis du photographe !

    RépondreSupprimer
  9. J'aime aussi beaucoup me promener en forêt. J'ai grandi dans les montagnes. Mon père nous amenaient très souvent en ballade. Ils nous disaient d'écouter les arbres car ceux-ci nous parlaient. Le vent qui faisait craquer les branches avec de drôles de bruits. Je me souviens de notre grand silence pour écouter bien comme il faut. Papa nous inventait toutes sortes d'histoires amusantes en nous faisant découvrir les essences d'arbres.Il ramassait de la gomme d'épinettes qu'on mâchait avec un peu de dégoût au début mais qu'on aimait par la suite. J'aime encore beaucoup la forêt quand j'ai la grande chance d'aller m'y promener c'est avec beaucoup de joie que je le fait. Merci chère Fée des bois pour ces magnifiques photos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Étoile. À ton tour, du as faire remonter un souvenir. C'était ma grand-mère qui mâchait la gomme d'épinette au début. Elle nous la refilait par la suite. lol

      Supprimer
  10. Ah ! La trouille dans la forêt, quand tout craquement est suspect, que le coeur qui bat semble être le souffle d'un monstre, quand les ombres sont inquiétantes ... Tu as fait revivre ça parfaitement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Gine! Tu décris très bien ce que j'ai ressenti.

      Supprimer
  11. Quel plaisir de suivre tes pas!Merci!
    Petit gif pour toi:
    http://laussibavarde.blogspot.ca/2012/03/cest-la-joies.html

    Bonne semaine!

    RépondreSupprimer
  12. Ce matin, c'est une balade dans cette forêt qu'il me faudrait.

    Grand-Langue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez hop! Enfile tes bottines et va profiter de la Nature!

      Supprimer
  13. merci de nous faire profiter des merveilles de la nature, qui impressionnent je dois dire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un plaisir! Passez une belle journée!

      Supprimer
  14. Brrr ca donne la chair de poule, car effectivement ces plantations humaines donnent froid dans le dos!
    Tes photos sont sublimes !

    RépondreSupprimer
  15. Une forêt pleine de surprises, la Nature n'aime pas l'uniformité! C'est pourqoi les arbres ont chacun leur caractère! Et le vent , le froid , la pluie mette de l'animation dans le monde végétal qui semble alors hostile aux petites personnes que nous sommes! Mais nous y trouvons toujours une petite place comme vous, pour nous transmettre ces images!

    RépondreSupprimer
  16. Je suis friande de ce genre de ballade, les photos sont sublimes, merci pour ce joli partage :)

    RépondreSupprimer